Prangins-OUI.ch

 Ici, vous pourrez vous informer de tous les enjeux liés à cette votation, et ainsi faire le choix juste en glissant un "oui" dans l'urne le 15 mai

Afin de forger votre avis, vous pouvez également visionner le débat organisé par NRTV en cliquant sur le bouton suivant

La Municipalité et la Commission des Finances à l’unanimité, tous partis confondus, ainsi que le Conseil communal soutiennent le taux d’imposition de 58%

La municipalité est l'organe exécutif de notre commune. Elle est composée de deux membre de l'alliance libérale de Prangins (ALP, droite), deux membres de l'entente pranginoise (EP), ainsi que d'une membre de l'Alternative pranginoise (AP, rose-vert). Pour 2022, la municipalité a solidairement proposé un taux d'imposition de 58 %, proposition attentivement étudiée et unanimement plébiscitée par la commission des finances du conseil communal, elle aussi formée de membres des trois forces politiques pranginoises. Après débat, le conseil communal, organe délibérant de la commune composé de 55 membre élus par la population, a décidé de valider ce taux.

Le taux d’imposition de 58% permettra de maintenir les prestations à la population à leur niveau actuel

Les charges annuelles comprennent l’activité courante de la Commune ainsi que les amortissements des projets déjà votés. En cas de diminution du taux d’imposition le recours à l’emprunt sera inévitable pour le maintien des prestations à la population. 

L’augmentation de l’endettement de la Commune de Prangins doit être maîtrisée

Depuis plusieurs années déjà, la marge d’autofinancement (les recettes courantes moins les dépenses courantes) a diminué jusqu’à devenir négative en 2020. Le retour à un taux d’imposition fixé à 55%, comme le demande le référendum, augmentera le recours systématique à l’emprunt, y compris pour assurer les dépenses courantes de la commune. La conséquence sera de faire supporter les coûts aux générations à venir. Le taux d’imposition de 58% permet de retrouver un autofinancement solide afin de pouvoir utiliser nos propres capitaux. Posez-vous la question, payer ses factures en empruntant est-il vraiment une stratégie viable ?  

  NB: Les dépenses courantes comprennent notamment : les services de police, de transports publics, l'entretien des routes et des bâtiments, etc...

En cas de oui le 15 mai, l’impact sur le contribuable de Prangins sera modéré 

Un taux d’imposition de 58% demeure particulièrement avantageux, comparé au taux d’imposition moyen de 69,8% au niveau cantonal et de 63,5% pour le district de Nyon. Ce taux est raisonnable, si l’on tient compte des prestations à la population et de la qualité de vie offertes dans notre village, atouts que nous voulons préserver, mais qui seraient mis en péril par un "non" le 15 mai. Si vous résidez à Prangins et que vous pensez qu'il y fait bon vivre, demandez-vous d'où cela vient et comment le préserver. Cela passe par une acceptation de votre part du taux de 58%.

Soyons responsables

Une hausse d’impôt n’est jamais agréable, mais nous faisons appel à votre sens citoyen et vous recommandons de ne pas reporter le problème à plus tard et sur d'autres personnes. Agissons aujourd’hui de manière responsable afin d’assurer des finances saines pour le bon fonctionnement de notre commune.